• Rider Eric Terrien
  • Location Fuerteventura
  • Country Iles Canaries
  • Sport Wingsurf
  • Story Eric terrien rejoint Takoon

Salut Eric, pourrais-tu te présenter en quelques mots

Je suis docteur en Science et Techniques des Activités Physiques et Sportives et mes travaux de recherches portent sur l’analyse des perceptions et sensations des riders en foils. Dans ma vie antérieure j’étais sportif professionnel en Stand Up Paddle. Depuis tout petit je suis passionné par les sports nautiques, et j’ai pratiqué aussi bien le surf que la pirogue, le windsurf, le kite et maintenant la wing. 

Pourquoi fais-tu de la wing ?

Ce qui m’a séduit dans la wing, au delà des super sensations que ça procure, c’est que ça permet de naviguer souvent, et partout ! Le matériel prend moins de place dans la voiture que le windfoil, et ça permet de naviguer à des endroits où il est impossible de se mettre à l’eau en kitefoil. C’est le meilleur compromis pour profiter pleinement de mon temps libre. 

Peux-tu nous parler des conditions que tu as trouvé à Fuerteventura pour faire de la Wing ?

Les conditions à Fuerteventura sont toujours parfaites pour la Wing. Ce qui change parfois c’est l’orientation du vent et la houle plus ou moins grosse. Lors de mon dernier séjour j’ai eu du vent de nord et de la grosse houle, ce qui m’a permis d’en profiter pleinement, même sur les spots de replis. 

Quelles sont les meilleurs spots à Fuerteventua  ?

Lorsque je vais à Fuerteventura je loge toujours au Nord de l’île, et je navigue entre Corralejo et Cotillo. En hiver le vent oscille principalement entre l’Est et le Nord-Ouest, et la houle est souvent au rendez-vous. Entre le printemps et l’été les alizés s’installent au Nord-Est. Mes spots favoris sont Majanicho, et la baie de Corralejo. La baie est un spot exceptionnel lorsque la houle est au rendez-vous. Près de la plage le plan d’eau est relativement plat, et lorsque la houle est au rendez-vous il y a des surf vertigineux à faire à Punta Elena. J’aime bien naviguer à Flag Beach aussi, la couleur de l’eau y est exceptionnelle. 

Que-penses tu de ta nouvelle comet SW ?

Je trouve cette planche à la fois accessible et performante. Avec mes 80kg j’utilise la SW 4’10 comme planche unique. La répartition du volume me permet de flotter suffisamment pour décoller facilement dans le vent faire, et pour toujours pouvoir rentrer debout même si le vent tombe. En vol, elle a une forme compacte qui se fait oublier.